LES BIBLES CACHÉES

HISTOIRE VRAIE
Deux chrétiens avaient à cœur de transporter des bibles dans les pays où il était interdit de posséder la parole de Dieu. Ils avaient prié pendant une année, et avaient acquis la conviction que Dieu leur avait placé ce service sur le cœur.
Ils étaient donc partis à vélo, avec toutes leurs affaires accrochées comme ils le pouvaient à l'arrière. Parmi toutes leurs affaires, toutes les bibles emportées étaient bien protégées dans leur duvet. Avant d'arriver à la douane, l'un posa la question à l'autre :
- Si le douanier nous pose la question si on a des bibles, on ne va quand même pas lui mentir?
- Le deuxième lui répond : Moi je lui dirais qu'on en a pas, sinon on ne pourra pas passer!
Ils ont donc poursuivis leur chemin jusqu'à la douane, mais le premier n'était pas à l'aise à l'idée de mentir si jamais le douanier leur posait la question, surtout que s'ils se faisaient attraper en train de transporter ces bibles, c'était la prison qui les attendaient. Ils arrivèrent donc à la douane, et le douanier prit soin d'examiner leurs affaires. Bien-sûr, les duvets aussi furent l'objet de l'examen du douanier. À la fin de son contrôle, le douanier leur posa alors une question :
- Est-ce que vous transportez des bibles?
Voilà la question qu'ils redoutaient... Celui qui auparavant avait dit qu'il mentirait, était alors travaillé dans sa conscience, et il répondit au douanier :
- Oui, nous transportons des bibles.
Le douanier, à leur surprise, leur signa l'autorisation de passer. Encore tout étonnés, ils poursuivirent leur chemin. Après avoir pédalé un moment, l'un dit à l'autre :
- Écoute, il faut quand même qu'on s'arrête un moment pour prier et remercier Dieu.
Laissant leurs vélos de côté, ils s'agenouillèrent là au bord de la route et commencèrent à prier. Ils n'avaient pas encore dit Amen à leur prière, que la voiture de la douane s'arrêta près d'eux. Le douanier leur dit alors :
- Je viens vous rapporter 2 bibles qui étaient tombées lors de votre arrêt à la douane. En vous voyant, je me suis dit que si vous étiez chrétiens, vous avoueriez que vous transportiez des bibles, car dans notre village, il y a un chrétien qui dit toujours la vérité. Ils lui répondirent alors :
- Dans ces conditions, nous serions très heureux de vous offrir une bible.
- Ça n'est pas la peine, car j'en ai déjà pris une lors de votre passage à la douane", leur dit-il.